Lifestyle, Zéro déchet

10 conseils pour réduire ses déchets

Ce que nous consommons, la façon dont nous achetons et notre comportement au quotidien jouent un rôle important sur la quantité de déchets que nous générons. Aujourd’hui nous produisons en moyenne 390 kg d’ordures ménagères par an et par habitant, ce qui est énorme ! Je vous livre 10 conseils pour réduire ses déchets facilement en adoptant des gestes simples.

réduire ses déchets

1 – BIEN CHOISIR L’EMBALLAGE

Eviter d’acheter des produits sur emballés. On peut acheter ses aliments secs en vrac (céréales, riz, sucre, légumineuses…) et les mettre dans des sachets en papier, en tissu ou dans des bocaux. Faire la même chose en achetant son fromage, sa viande ou son poisson à la découpe en amenant ses propres contenants (bocaux, boîte alimentaires etc).

Penser à privilégier les formats familiaux pour les produits non périssables. On peut aussi choisir des produits aux emballages consignés proposés par des producteurs locaux de jus de fruits ou de lait. Enfin, on n’oublie pas d’aller faire ses courses avec des sacs réutilisables, ou ses « poches » comme on dit par chez moi. :p

 

2 – ADOPTER LE « GOURMET BAG »

C’est la version française du « doggy bag ». Cette pratique est moins répandue en France que dans les pays anglo-saxons. Pourtant, il suffit de demander à pouvoir emporter ses restes de repas au restaurant et on contribue à la limitation du gaspillage alimentaire mais aussi du volume des déchets. Vous pourrez finir votre repas à la maison ou ailleurs.

 

Comment réduire ses déchets ? #consommationresponsable Cliquez pour tweeter

 

3 – LIMITER LA PRODUCTION DE PAPIER

Au quotidien, nous recevons énormément de papier que ce soit par la publicité ou divers organismes comme la banque ou autre. Voici 3 actions simples à faire pour agir sur ça :

  • Dire Stop à la pub en mettant un autocollant « Stop pub » sur sa boite aux lettres. Cela permettra d’enlever 35 kg de pubs par an de vos poubelles !
  • Ensuite, pour tous les relevés bancaires ou autres que vous recevez régulièrement, informez l’organisme en charge que vous préférez tout recevoir dans votre espace personnel, en ligne et non plus par voie postale.
  • Enfin, on peut facilement limiter ses impressions de papier et imprimer en recto/verso quand c’est possible (et sur du papier recyclé c’est encore mieux).

 

4 – CONSOMMER AUTREMENT

Avant d’acheter un nouveau produit, se poser cette question anodine « Ai-je vraiment besoin de ce produit ? ».

On peut aussi se mettre à réparer, restaurer, donner, vendre, échanger ses objets pour leur donner une seconde vie au lieu de les jeter. Pensez aux tutos sur Youtube pour réparer certains objets si vous ne savez pas comment vous y prendre.

 

réduire ses déchetsBon à savoir :

– Votre communauté d’agglomération peut vous former et vous fournir (gratuitement ou à bas coût) un composteur.

– Demandez votre autocollant gratuit « Stop pub » à votre mairie.

 

5 – EMPRUNTER AU LIEU D’ACHETER

Saviez-vous qu’il est possible de partager certains objets avec ses voisins ? De nombreux sites comme www.zilok.com ou encore www.sharevoisins.fr proposent de mutualiser les biens du quotidien comme la perceuse ou l’appareil à raclette qui ne servent pas 365 jours par an, avec les voisins de son immeuble.

 

6 – RECYCLER

Penser à recycler s’il est impossible de réutiliser et composter ses déchets organiques. Lorsqu’un objet, un produit ou un appareil devient hors d’usage, il est possible de lui offrir une nouvelle vie grâce au recyclage mais à condition en amont de bien respecter les consignes de tri. À la maison, dans des conteneurs centralisés, en déchèterie, dans certains magasins…, heureusement les lieux de tri et de collecte se multiplient.

 

8 – FABRIQUER SES SOINS DU CORPS ET COSMÉTIQUES

Encore une fois, internet et notamment Youtube sont nos amis. On y trouve TOUT. On peut donc aisément se mettre à fabriquer ses cosmétiques soi-même ! Grâce à des ingrédients simples déjà souvent présents dans la cuisine, on peut fabriquer son dentifrice, déodorant, maquillage etc. On limitera grandement les packaging superflus par ce procédé en plus d’utiliser des produits plus naturels pour notre corps.

Au niveau de l’hygiène féminine, j’en ai déjà parlé dans un autre article mais sachez qu’en moyenne une femme utilise 11 000 tampons ou serviettes durant toute sa vie. C’était une des raisons qui m’a convaincue de passer à la Mïu Cup. En plus de protéger votre corps vous réduirez en même temps vos déchets sans trop d’effort.

 

7 – REPENSER LA MODE

Dans le même principe, du partage au lieu de toujours acheter, il existe des nouveaux concepts de « Penderies partagées ». Ce concept voit le jour à Paris grâce à la boutique Hylla. Elle propose un dressing illimité grâce à de la location, autour de 3 valeurs : originalité, réutilisation et partage. Si vous souhaitez changer de style au quotidien sans consommer plus, ni dépenser plus et dire adieu au gaspillage vestimentaire, ce concept est fait pour vous !

Enfin, pour vos propres vêtements, n’hésitez pas à leur allonger leur durée de vie en les retouchant quand cela devient nécessaire au lieu de directement les donner ou pire jeter…

Si vous êtes manuelle, pourquoi ne pas vous lancer dans la création de vos propres vêtements ? Des associations proposent des ateliers de création de couture un peu partout en France.

 

9 – ANTICIPER LES COURSES

Je vous disais dans cet article que j’étais une championne des listes mais vous allez voir que c’est (encore une fois) pour la bonne cause. Pour éviter le gaspillage alimentaire il faut s’assurer de pouvoir consommer dans les temps la nourriture qu’on s’apprête à acheter. Si on fait ses courses sans savoir ce qu’il nous reste à la maison, on risque de prendre des produits dont on a pas vraiment besoin ou dans des quantités inadaptées à sa consommation. Faire les courses, ça s’anticipe et, en préparant une liste, on évite les achats impulsifs et les dépenses superflues.

 

10 – PASSER AUX PILES RECHARGEABLES

Même si elles sont un peu plus chères à l’achat, ces piles ont une durée de vie beaucoup plus longue que les piles jetables et permettent donc à terme de faire des économies. Elles sont également beaucoup plus pratiques à l’usage : quand elles sont déchargées, plus la peine de courir les magasins pour en acheter de nouvelles, il suffit de les insérer dans le chargeur. Et évidemment en utilisant des piles rechargeables on évite de rejeter des déchets polluant.

 

réduire ses déchets

 

En changeant vos habitudes, que ce soit au moment des courses, à la maison, au bureau, vous réduirez non seulement vos déchets mais vous économiserez aussi de l’argent, et pouvez même gagner du temps et de la place. Même s’il est difficile de respecter tous ces bons gestes quotidiennement, en intégrer quelques uns est déjà une bonne action !

Allez, au boulot ! On passe à l’action aujourd’hui pour se faciliter la vie. 🙂

Belle journée,

xoxo

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le / Enregistrez-le sur Pinterest !

comment réduire ses déchets

Partager sur
Post précédent Post suivant

Psst, ces articles devraient te plaire !

4 petits mots

  • Reply Elisabeth Bordes

    Article très instructif, j’ai aimé. Plein de bonnes résolutions.

    28 décembre 2017 at 04:48
  • Reply Manon

    Merci pour tes petites astuces, j’essaie également de réduire mes déchets, notamment en prenant des produits solides pour la salle de bain!

    28 décembre 2017 at 10:50
  • Reply Helene

    L’article est bien détaillé et permet vraiment d’adopter des gestes simples !

    28 décembre 2017 at 18:21
    • Reply marine

      Merci Hélène !

      29 décembre 2017 at 01:26

    Laisser un petit mot

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.