Zéro déchet & Minimalisme

Faire sa lessive sans lessive, c’est possible !

Faire sa lessive sans lessive, c’est possible ! Terrawash

Cela va faire un an et demi que nous utilisons la lessive que je réalise moi-même pour laver notre linge. Cela nous convenait plutôt pas mal jusqu’à présent, avant que l’on teste un produit encore plus adapté à notre quotidien : Terrawash. Sa promesse ? Faire sa lessive sans lessive. Découvrez la revue de ce produit Made in Japan dans cet article.

Comme évoqué dans mon article de recette de lessive faite maison, j’ai décidé de fabriquer ma propre lessive avant tout pour le côté économique, écologique et bien plus pratique que d’aller acheter son gros bidon en supermarché. Le seul inconvénient de cette méthode est qu’il fallait tout de même penser à faire sa lessive de temps en temps, même si je faisais du stock pour n’avoir qu’à en refaire tous les 3-4 mois. Mais ça, c’était avant que je devienne maman ! Avoir un bébé à la maison ET être dans une démarche zéro déchet, cela engendre pas mal de linge sale. Avec TerraWash, je suis désormais tranquille pendant un an et ça, ça allège clairement ma charge mentale.

Qu’est-ce que TerraWash et comment cela fonctionne ?

TerraWash se compose de petites billes de magnésium contenues dans un petit sachet perforé en tissu. Ce produit venu tout droit du Japon permet de dire adieu à la lessive, traditionnelle ou faite maison. Pour cela, il suffit de mettre le sachet dans la machine avec son linge sale et lancer son programme. Terrawash est utilisable plus de 365 fois, dans de l’eau chaude ou de l’eau froide. Il est également possible de l’utiliser pour laver le linge fragile à la main. 

Au contact de l’eau, les billes de magnésium génèrent des bulles d’hydrogène, ce qui rend l’eau très alcaline (comme avec du savon – mais sans savon !). Le pH augmente à 10,5 (correspondant à un pH situé entre le savon et l’eau de Javel), et permet d’éliminer le sébum, les germes, les bactéries, les moisissures, les odeurs, etc. La seule chose que Terrawash n’enlève pas, ce sont les tâches (pour cela il faut des tensio-actifs). Je vous explique comme faire pour cela juste après.

Avant sa première utilisation, il faut d’abord prélaver la machine à vide, en plaçant le sachet dans le tambour et en faisant un cycle complet à 40°C. Cela permet de “décrasser” la machine, et d’éliminer les résidus des précédentes lessives.

Ensuite, il suffit de procéder comme d’habitude avec son linge sale, en remplaçant simplement la lessive par le sachet TerraWash. Pour vous raconter ma propre expérience, une fois le premier cycle terminé, l’heure du crash test était venu ! J’ai alors prit le temps d’examiner et de sentir mon linge. Et je peux vous dire que j’ai été bluffée, le linge était nickel, propre, sans aucune odeur si ce n’est, une bonne odeur de frais ! Même avec ma propre lessive maison, il arrivait parfois que mon linge prenne l’odeur de l’extérieur si on le laissait sécher trop longtemps avant de le rentrer. Ce qui n’était pas toujours agréable…

En ce qui concerne les tâches, j’ai déjà pour habitude de trier le linge sale du taché. Il est alors possible de faire une lessive à part pour le linge taché, ou alors la plupart du temps je pré-détache le linge avec un peu de Savon de Marseille et le tour est joué, aucune mauvaise surprise.

Cela fait déjà plusieurs mois que l’on utilise TerraWash tous les jours. Et je peux le dire : fini la lessive maison ! Nous sommes convaincus de son efficacité et apprécions ce gain de temps supplémentaire dans notre quotidien bien rempli.

Le rapport qualité/prix

Comme mentionné précédemment, un sachet de TerraWash est utilisable plus de 365 fois, soit plus d’un an si on fait une lessive par jour. Il coûte 39,90€ à l’achat, ramené au prix par machine, soit moins de 11 centimes, c’est plutôt économique donc. Pour s’assurer que le sachet est encore utilisable, il suffit de le peser : son poids initial est d’environ 125 grammes, lorsque le sachet ne pèse plus que 80 grammes, c’est qu’il est temps d’en changer.

C’est également bien plus sain pour l’environnement et on risquer de moins abîmer sa machine sur le long terme. En fin de vie, on peut mettre les grains du sachet directement dans des pots de fleurs, ou dans le jardin, pour enrichir la terre, c’est un produit zéro déchet. Ne contenant aucun agent chimique, il ne rejette aucune substance susceptible de contribuer à la dégradation de l’environnement, c’est même tout le contraire avec une eau rejetée enrichie en magnésium, bonne pour les sols ! Enfin, c’est le produit idéal pour laver le linge de nos bébés et prendre soin de nos vêtements délicats ou en coton bio.

Voilà, je crois que j’ai fait le tour du produit… Pour nous, l’essayer, c’est l’adopter : j’ai été vraiment bluffée par son efficacité, suis séduite par son respect du linge, de l’environnement et du gain de temps et d’argent qu’il permet.

Aviez-vous déjà entendu parlé de ce produit ?

xoxo

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le / Enregistrez-le sur Pinterest !

Comment faire sa lessive, sans lessive _TerraWash

 

Partager sur
Post précédent Post suivant

Psst, ces articles devraient te plaire !

2 petits mots

  • Reply Patricia

    Je ne connaissais pas. Tu me donnes envie d’essayer !
    Sur leur site la livraison est gratuite et il y a une réduction de 5 % en mars avec le code : TW10

    26 mars 2020 at 10:50
    • Reply marine

      Bonjour Patricia,
      C’est parfait avec ce code, ça vaut encore plus le coup ! 😉

      26 mars 2020 at 12:19

    Laisser un petit mot