Zéro déchet & Minimalisme

15 choses qu’une minimaliste ne fait plus

15-choses-qu'une-minimaliste-ne-fait-plus

Je suppose que si vous avez décidé de lire cet article, c’est parce que vous souhaitez diminuer considérablement vos dépenses, vivre plus simplement ou encore, gagner du temps. Que ce soit pour économiser afin de vous offrir des expériences uniques ou avoir plus de temps à passer avec vos proches… Peu importe la raison, le fait est qu’en adoptant un mode de vie minimaliste, on souhaite alléger son quotidien pour ne garder que l’essentiel.

Nous avons toutes un rapport assez particulier avec la consommation. Pour certaines personnes, il est en excès quand d’autres, arrivent à trouver un juste équilibre. Pour ma part, il y a quelques années de cela, j’étais ultra consumériste. Je dépensais beaucoup de mon temps et mon argent, dans des achats divers style vêtements, maquillage, accessoires, décoration, restaurants et évidemment cela ne m’a pas aidé. J’ai mis du temps avant de savoir gérer mon argent. Et le plus triste, c’est que c’était il n’y a pas si longtemps que ça. Heureusement aujourd’hui, j’ai pris mes responsabilités et j’ai changé mon mode de vie afin d’atteindre des objectifs que je me suis fixée. Je suis devenue beaucoup plus minimaliste et c’est une chose vers laquelle vous pouvez vous aussi vous tourner sans grandes difficultés.

15 actions que le mode de vie minimaliste supprime

1. Faire les magasins pour passer le temps

Il peut arriver que l’on utilise le shopping pour passer du temps avec ses proches ou pour se sentir mieux après une mauvaise journée. Mais ce qu’il ne faut pas oublier, c’est qu’il existe des centaines d’autres alternatives d’activités à faire. Et un bon nombre d’entre elles n’implique pas de dépenser de l’argent. Aller faire une balade, cuisiner un gâteau, regarder une série… Lorsque j’ai besoin de décompresser après une mauvaise journée, j’aime prendre soin de moi. Vous pouvez sinon vous lancer dans des DIY de couture, jouer d’un instrument, lire… À vous de voir ce qui vous convient.

Article lié : Prendre soin de soi : 5 étapes clés

2. Acheter moins de produits à l’avance

Fut un temps où j’étais attirée par l’appel des promotions. J’étais tentée d’acheter des plus grandes quantités de produits, que réellement ce dont j’avais besoin, jusqu’au jour où j’ai réalisé qu’elles revenaient tous les mois… Évidemment si vous êtes à la tête d’une famille nombreuse ou vivez très éloignée des commerces, cela peut s’avérer utile mais si vous êtes seule, en couple ou avec un enfant en bas âge, ça n’est pas nécessaire d’acheter des plus grandes quantités à l’avance pour faire du stock. Cela prend de la place inutilement dans les placards, sans compter les choses périssables.

Article lié : Comment consommer autrement ?

3. Arrêter la fast-fashion

Tous les vêtements que l’on achète à la mode, pour un événement spécifique, une saison ou pas cher, finissent par s’accumuler dans la penderie avant qu’on ne les oublie, aussi vite qu’ils y sont entrés… Une minimaliste ne perd pas son temps à suivre les nouvelles tendances.
Si on prend le temps d’analyser le nombre de vêtements que l’on possède, on se rend compte que l’on porte principalement toujours les mêmes : ceux dans lesquels on se sent à l’aise et ceux faciles à associer.
La solution ? Construire sa garde-robe capsule, c’est-à-dire une collection de vêtements essentiels et intemporels. Choisissez-vous des basiques avec 2-3 teintes différentes, qui ne se démodent pas et de meilleure qualité. Adopter un style classique intemporel fait un gagner un temps considérable tous les matins au moment de s’habiller.

Certaines personnes ont des capsule wardrobe en fonction des saisons. D’autres ont une capsule wardrobe pour toute l’année… Il s’agit réellement de faire en fonction de vous. Vous devez mettre en place vos propres règles donc créer une ou plusieurs capsule wardrobe composé de 30 ou 50 pièces par exemple. Fondamentalement, si une pièce est intemporelle et peut être portée de trois façons différentes, c’est l’idéal. C’est la possibilité de vous diversifier tout en n’ayant pas des tonnes de vêtements.

Article lié : Vers un changement de garde-robe

4. Vivre au-dessus de ses moyens

Lorsqu’on tend vers un mode de vie minimaliste, on apprend à mieux gérer ses dépenses. Celles-ci seront bien moindres que les revenus. Les achats réalisés sont plus raisonnés et s’apparentent à des mini « investissements » qui permettent de gagner de l’argent sur le long terme. Ces économies facilitent l’achat de produits de meilleurs qualités et plus durables, c’est un cercle vertueux.

Par exemple, pendant des années, je dépensais de l’argent (et beaucoup de temps) tous les mois chez l’esthéticienne pour me faire épiler. Ce budget pouvait varier mais le fait est, que je devais dépenser ce même argent régulièrement, car cette solution n’était pas durable. C’est pour cela que j’ai décidé de franchir le cap de l’épilation au laser, plus onéreux sur le coup, mais rentabilisé en quelques années.

15-choses-qu-une-minimaliste-ne-fait-plus

5. Changer d’avis sans arrêt

Avez-vous déjà remarqué cette énergie dépensée à prendre des décisions sans conséquences : Quoi porter ? Quoi manger au dîner ? Cela monopolise rapidement votre esprit. Nous avons tous une quantité limitée de pouvoir décisionnel. Au-delà de cette limite, on prend de mauvaises décisions, guidées très souvent par la fatigue.

Faire le choix de désencombrer sa garde-robe, cuisine ou fouillis, c’est se débarrasser d’options inutiles. Il est donc possible d’économiser son pouvoir décisionnel pour des projets créatifs, pour nos relations et pour un travail productif. En éliminant tout le superflu, on garde plus d’énergie pour ce qui est vraiment essentiel.

6. Manger fast-food

Il m’arrive encore d’y aller, le plus souvent c’est lorsque je suis  à l’aéroport, mais c’est de plus en plus rare, j’essaie au maximum d’éviter cette option. Généralement, adopter un mode de vie minimaliste rime avec mode de vie sain et plus éco-responsable. Au-delà du fait que la fast-food n’intègre pas les nouvelles valeurs auxquelles on croit, on sait d’autant plus que ça n’est ni bon pour la santé, ni pour notre porte-monnaie.

Article lié : Comment consommer mieux dans nos assiettes ?

7. Acheter impulsivement

Plus on passe de temps à faire les magasins, plus on sera tenté de faire des achats impulsifs. Mais même en arrêtant complètement ce passe-temps, nous sommes constamment confrontées à des décisions d’achats. Une personne minimaliste cherchera d’abord les alternatives plus durables, éthiques, écologiques ou secondes main. Si aucune de ces options n’est envisageable, il faut se poser la question de savoir si on a en vraiment besoin ou si c’est un désir ? On peut également se demander si on a les finances pour ça. Une minimaliste tend vers les achats intentionnels versus les achats impulsifs.

15-choses-qu-une-minimaliste-ne-fait-plus

8. Passer ses dimanches à nettoyer les placards

Lorsque vous n’utilisez pas toutes les choses que vous achetez, ils doivent être pris en charge : stocké, nettoyé, réparé, organisé. Les minimalistes refusent de perdre leur temps libre pour l’entretien des choses qu’ils ne leur sont pas utiles, voire nécessaires.

Il ne faut pas oublier que nous sommes dépendants des choses que l’on possède. Moins on en a, plus on est libre !

Article lié : Pourquoi et comment faire le tri peut nous libérer ?

9. Gaspillage alimentaire

Les aliments que l’on conserve au frigo sont ceux que l’on a tendance à gaspiller le plus facilement et régulièrement. On a vite fait de l’encombrer et d’oublier ce qui s’y trouve. C’est pour cela que revoir l’organisation du frigo et des courses permet de mieux finir les aliments jusqu’au bout et éviter le gaspillage alimentaire. Il faut veiller à y stocker un minimum de choses et bien ranger chaque aliment à sa place idéale pour mieux le conserver.

10. Prêter attention au regard des autres

Une minimaliste a appris à se connaître, elle sait ce qui l’a rend heureuse. Elle met un point d’honneur à ne pas perdre de temps en futilité, c’est pour cela qu’elle se moque des ragots, ne suit pas forcément les modes et garde son énergie pour ce qui est essentiel à ses yeux.

En mettant de côté les opinions des autres, on s’autorise à faire de meilleures choses. Après tout, qui mieux que nous, sait ce qui est meilleur pour notre équilibre et notre bien-être personnel ?

11. Jeter les contenants à usage unique

Le zéro déchet est intimement lié au minimalisme dans le sens où on évite autant que possible l’achat de contenants à usage unique comme les sacs, les couvertes en plastique, la vaisselle jetable, etc. Néanmoins, lorsqu’on se retrouve avec ce genre d’emballage, au lieu de les jeter directement après une seule utilisation, l’idéal est encore de les réutiliser et leur donner une seconde vie afin de maximiser leur utilisation.

12. Laisser le passé dicter son avenir

Prendre le temps d’analyser nos décisions et erreurs passées peut aider à avancer. Néanmoins, le passé est le passé, on ne peut pas revenir dessus. Cela ne sert donc à rien de se prendre la tête avec quelque chose d’irrévocable. Ce qui compte vraiment, c’est le présent, car ce sont les décisions prises aujourd’hui qui façonneront notre futur.

Construisez la personne que vous voudrez être demain

C’est la même chose pour les objets, combien même ces objets vous ont apportés du bonheur par le passé, s’il ne vous apporte que des remords ou des regrets aujourd’hui, il est temps de s’en séparer.
Vous n’êtes plus et ne serez plus jamais la personne que vous étiez, il y a quelques années, acceptez-le, et construisez la personne que vous voudrez être demain, car seul demain compte.

Article lié : L’importance des objets qui composent notre intérieur

13. Avoir 400 amis

« Less is more » est valable même dans nos relations humaines. Les vrais amis se comptent sur les doigts d’une main. Au-delà de l’aspect matériel, une minimaliste valorisera les relations enrichissante et vraie, plutôt que collectionner les faux-amis qui ne sont là que par intérêt. L’amitié est une ressource aussi précieuse que l’amour, à n’accorder qu’aux personnes qui le mérite vraiment !

15-choses-qu-une-minimaliste-ne-fait-plus
15-choses-qu-une-minimaliste-ne-fait-plus

14. Privilégier les achats vs expériences

Beaucoup de minimalistes donnent la priorité aux expériences. À la place de chiner des bibelots dans une brocante, ils recueillent des souvenirs. Les souvenirs sont intangibles et immatériels, c’est ce qui en fait leurs véritables valeurs. L’avantage, c’est qu’une fois vécu, le souvenir se grave dans votre mémoire pour longtemps. Personne ne peut le voler, il est à vous et surtout, il est unique. Qu’il s’agisse de vacances en famille, de sorties avec des amis, ou de faire des randonnées en solo, les minimalistes ne cherchent pas l’objet incontournable, mais la prochaine aventure.

Article lié : Et si on offrait un moment à vivre ?

15. Se laisser déborder par les e-mails

Désencombrer ne se limite pas qu’à son intérieur et aux choses visibles, comme une montagne de vêtements ou des étagères de salle de bain pleines à craquer. Les minimalistes gèrent aussi leur vie digitale de manière strict et organisée, un minimum de mails signifie un maximum de temps gagné à faire autre chose.

N’hésitez pas à vous désabonner des choses inutiles afin de ne garder que les e-mails nécessaires ou vous apportant de la valeur.

 

En résumé, une minimaliste ne fait pas rien, bien au contraire, elle optimise son temps et son argent en consommant moins, mais mieux. Adopter un style de vie plus simple peut prendre des mois voire des années, cela vaut le coup de s’y mettre et de ne pas abandonner, car à la clé, c’est la promesse d’un quotidien sans superflu qui laisse place aux choses essentielles. Pensez à la raison pour laquelle vous continuer à faire certaines actions citées dans cet article, puis à la manière dont vous pouvez empêcher que cela ne se reproduise. Le tout est d’y aller étape par étape afin de ne pas se frustrer et tenir sur le long terme.

 

Quelles sont les choses que vous ne faites plus grâce au minimalisme ?

xoxo

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le / Enregistrez-le sur Pinterest !

15-choses-qu-une-minimaliste-ne-fait-plus

 

Partager sur
Post précédent

Psst, ces articles devraient te plaire !

Pas de petit mot

Laisser un petit mot