Développement personnel, Organisation

Pourquoi et comment faire le tri peut nous libérer ?

shopping

Croyez moi faire le tri dans sa vie a du bon. Cela n’a rien à voir avec le fait d’être maniaque, étant donné que je ne le suis pas. Trier ne s’applique pas forcément uniquement à son intérieur mais peut s’étendre à différents domaines comme le relationnel et notre vie digitale. Voici plusieurs clés pour (re)mettre un peu d’ordre dans vos affaires afin que vous vous sentiez libre comme l’air !

Tout a commencé lorsque j’ai fait un immense tri dans ma chambre d’enfant chez mes parents. Les affaires de mon adolescence ainsi que celles accumulées lors de mes déménagements successifs : Toulouse, Paris, Dublin, y étaient stockées. Autant vous dire qu’il y avait un sacré bordel bazar, entassé dans les placards. Heureusement c’est une très grande chambre, ou dois-je dire malheureusement car plus on a de la place et plus on a tendance à accumuler… Du coup après notre mariage, nous sommes restés plusieurs semaines dans la maison familiale avant de partir en voyage de noces et ce fut l’occasion de ranger et trier tout ce qui n’était plus d’actualité. Soit quasiment à peu près tout ! Je me suis sentie tellement bien après cette étape que je me suis dit qu’il fallait l’appliquer à d’autres domaines.

Alors, commençons par faire le tri là où cela semble le plus évident et simple, à savoir la maison.

FAIRE LE TRI DANS SA MAISON

Beaucoup de pièces de notre intérieur peuvent être soumises à un grand tri, ce que l’on appelle communément un bon « nettoyage de printemps ». Ce serait dommage de le faire qu’une seule fois par an car plus vite on se débarrasse de l’inutile, plus vite on se sent libérée et l’on a moins de choses à penser et/ou s’occuper.

LE DRESSING

Avant de passer au crible chaque recoin de votre maison, pourquoi ne pas commencer par ce qui est sans doute le plus urgent : le dressing !

En suivant ces 6 étapes, vous devriez retrouver un dressing de nouveau aéré, voire prêt à accueillir de nouvelles pièces. Enfin, doucement la jument, sinon c’est contre-productif… :p

Alors par où on commence ?

1 – EN VRAC

On joue le jeu à fond et on regroupe tous ses habits au même endroit : sur le lit ou par terre, l’important, c’est qu’ils soient tous réunis. On oublie pas ceux qui trainent sur le porte-manteaux dans l’entrée, le salon, les tiroirs, bref on sort TOUT !

Ça c’est fait ! Vous avez à présent une vision d’ensemble de tout ce que vous possédez. Et donc de tout le superflu et les doublons.

2 – SACS POUBELLES

Trois exactement, chacun avec une fonction bien précise. Un pour ce que vous jeter donc clairement tout ce qui est abîmé et irréparable. Dans un deuxième, on met les vêtements que l’on souhaite donner. Que ce soit à son entourage ou à des associations. Dans le dernier, on glisse les vêtements que l’on souhaite éventuellement vendre. Comme des vêtements de marques, neufs ou en très bon état voire encore étiquetés si votre achat était compulsif… #shameonyou. De nombreuses app ou sites existent pour ça comme Vinted ou encore VestiaireCollective. 

3 – OR-GA-NI-SA-TION

Le mieux est de trier par catégories de vêtements plus que par utilité. Par exemple, tous les types de hauts (t-shirt, débardeur, pull, chemisier etc), les bas (jupe, pantalon, short), les vêtements à suspendre (manteau, veste, robe), sous-vêtements, sacs et pochettes, accessoires, chaussures etc.

Ensuite, vous pouvez commencer par trier les vêtements « hors saison ». N’ayant pas vu ces pièces depuis longtemps, le choix sera plus facile à faire que si vous les avez portés la veille. Demandez vous si vous aurez vraiment envie de reporter ce vêtement quand la saison s’y prêtera. Est-ce qu’après tout ce temps sans l’avoir portée, vous êtes agréablement surprise de revoir cette pièce ou simplement surprise parce que vous l’aviez oubliée ?

Pourquoi et comment faire le tri peut nous libérer ? dressing

4 – CHOISIR

Faites l’inverse de ce que vous faites habituellement : ne vous attarder pas sur ce que vous souhaitez virer mais plutôt ce que vous souhaiter conserver ! Sinon c’est la porte ouverte à toutes les bonnes excuses pour remettre dans son dressing un t-shirt troué, une jupe démodée et un legging qui n’aurait jamais dû atterrir dans notre garde-robe…

En faisant le tri à l’envers, vous vous concentrez sur les pièces que vous aimez réellement à la place de sélectionner celles que vous ne portez plus. Ne gardez que les vêtements qui vous rendent heureux, que vous trouvez beaux et qui vous mettent en valeur. Posez vous la question pour chaque habit : est-ce qu’il me procure autant de plaisir que lorsque je l’ai acheté ? Si la réponse est non, vous savez quoi en faire…

5 – TRIER

Ici il n’y a pas de place pour les « on ne sait jamais ». Je vous le dis, ça ne sert à rien ! Maintenant il faut trier. Ce qui ne vous procure plus de plaisir, ne vous ressemble plus, ne vous va plu… il faut s’en séparer.

Pensez à l’objectif final : une sensation de liberté quand on est enfin désencombré ! Du coup, interdit de garder 10 000 tenues pour trainer. Une c’est largement suffisant.

Maintenant, il n’y a plus qu’à répartir ces pièces dans les trois sacs poubelles.

6 – BONUS

Pour les indécises sur certaines pièces, voici une méthode efficace : 

Stockez les vêtements où le doute subsiste dans une boite de rangement et si et seulement si vous y repensez dans le mois qui suit et que vous ressentez le manque, alors gardez-les. En revanche, si vous les avez complètement zappés… la réponse est claire : ils n’ont pas leur place dans votre dressing ! 

 

Une autre solution pour éviter d’avoir à refaire ce tri dans quelques mois ou quelques semaines en fonction de quelle fashionista vous êtes, ce sont les dressings partagés ! Plutôt que d’acheter, empruntez ! Cela peut être une solution idéale pour faire le vide et allier passion de la mode et valeurs conso responsables ! Consommer autrement est possible.

Après le dressing, vous pouvez continuer dans le même esprit avec les autres pièces de la maison trop encombrées. On fait le tri dans ses papiers au bureau, on se débarrasse de quelques tupperwares dans la cuisine, on ramène à la pharmacie les médicaments périmés, on fait le tri dans ses produits de beauté etc etc. Vous pouvez le faire, je crois en vous !

 

FAIRE UN TRI DIGITAL

illu téléphone

Oui là aussi un tri s’impose ! Que ce soit dans votre ordinateur ou dans votre smartphone.

1 – ORDINATEUR

Ce n’est pas parce que c’est virtuel, que ça prend moins de place chez vous, qu’il faut stocker de manière excessive. Ce n’est pas bon pour la planète. Tout ce que l’on tient tant à conserver sur son ordinateur, dans le cloud (oui même cette photo d’un chat inconnu qui vous fait craquer), est stocké physiquement dans des serveurs qui eux, consomment beaucoup d’énergie et prennent de la place. Tout ça pour dire qu’en plus ça vous ne sert pas à grand chose et vous ralentit. Quand on a besoin d’une info précise et qu’on met 10 ans à la retrouver parce qu’elle est noyée parmi un tas de choses inutiles, ça nous fait perdre du temps et on a pas besoin de ça !

Commencez par faire le tri dans vos e-mails. Il doit y en avoir une centaine voire des milliers déjà lus que vous ne ré ouvrirez jamais. En passant, on se désabonne de TOUTES les newsletters qui ne nous intéressent plus. (Pas de la mienne hein :)) Celles où l’on s’est abonné quand on avait 15 ans et que l’on a jamais prit le temps de se débarrasser. Plus toutes celles où vous avez été ajoutés par des marques peu scrupuleuses. Dites leur adieu une bonne fois pour toute !

Enfin, supprimez tous les dossiers et photos obsolètes. Bon là je ne vais pas vous dire qui garder entre tatie jackie mangeant une crevette ou la photo floue de votre nièce… Ce choix ne revient qu’à vous. 😀

Pourquoi et comment faire le tri peut nous libérer ?

2 – TÉLÉPHONE

Même idée que votre ordinateur pour vos photos mais vous pouvez également supprimer toutes les apps inutiles dont vous ne vous êtes pas servie le mois dernier par exemple. Je suis certaine qu’il y en a quelques-unes ! Si vous avez une fâcheuse tendance à télécharger la moindre appli qui a l’air trop génial indispensable cool et que vous n’avez plu ré ouverte après son téléchargement, n’ayez pas de regret à cliquer sur la petite croix.

On ne s’arrête pas en si bon chemin et continue le tri avec Facebook. « Euh pardon Marine mais je vois pas bien le rapport là ? » Si si, vous allez voir que cela fera parfaitement écho à mon dernier point que j’aborde juste après. Si vous avez plus de 300 « amis » Facebook c’est que soit vous étiez une nana hyper populaire à l’école ou alors que vous êtes la bonne copine qui ajoute tout le monde, même la nana qui vous a tenu la porte des toilettes au resto et là clairement, il faut faire quelque chose ! Vous n’avez pas besoin de partager votre vie privée avec tous ces inconnus. De plus, quand vous consultez votre feed, si vous avez tendance à dire « mais c’est qui celui/celle-là ?! » ou que le contenu de certaines personnes ne vous intéresse pas, alors il est temps de les supprimer.

Il en va de même si vous avez une tablette ou tout autre objet connecté. 😉

 

FAIRE UN TRI RELATIONNEL

Sans doute le plus difficile.. et pourtant le plus salvateur. Plus je vieillis grandis, plus je me rends compte que j’ai besoin de me détacher progressivement des personnes qui ne m’apportent rien ou pire ont une influence négative sur moi. Ce n’est pas forcément évident de s’en rendre compte sans prendre de recul, mais en prenant le temps de réfléchir aux gens qui vous entourent, vous réaliserez peut-être que certains vous envoient plus de mauvaises ondes que de bonnes. Il peut y avoir des milliers de raisons à cela néanmoins, vous n’êtes pas obligés d’accepter de les fréquenter. Pour avancer sereinement dans la vie, mieux vaut être entouré de personnes bienveillantes qui vous tireront vers le haut.

Pourquoi et comment faire le tri peut nous libérer ? #organisation Cliquez pour tweeter

J’ai tout à fait conscience que cela peut avoir des conséquences douloureuses car certaines ruptures, notamment amicales, peuvent être bien plus rudes qu’une rupture sentimentale. Mais dans ce cas là, être égoïste a du bon, croyez moi.

C’est comme l’émulation scolaire qui nous pousse à faire aussi bien ou mieux que nos camarades. Avoir ce genre de stimulation dans son quotidien est pour moi capital. Personne n’est parfait et chacun d’entre nous a ses petits défauts mais côtoyer des individus qui sont pessimistes, dépressifs, ennuyeux, manipulateurs, envieux bref, des défauts qui ne vous apporteront rien si ce n’est de la souffrance ou auront une mauvaise influence sur vous, n’est certainement pas nécessaire.

À VOUS LA LIBERTÉ…

Une fois tous ces conseils appliqués, je vous mets au défi de me dire que vous ne vous sentez pas plus légère !!

J’ai déjà brièvement évoqué le concept du minimalisme dans mon article « Et si on offrait un moment à vivre ? » récemment. Vivre avec moins de choses est une composante de ce mouvement. J’espère que vous aurez compris que cela ne veut pas dire vivre mon bien mais tout simplement avec l’essentiel. Ce qui a de la valeur ajoutée pour nous. Faire le tri nous libère donc dans le sens où l’on gagne ce qu’il y a de plus précieux : le temps. Moins de temps à perdre dans son travail, à ranger trop d’affaires inexploitées, à côtoyer des personnes négatives…

 

Quelles sont vos astuces pour un tri efficace ?

xoxo

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le / Enregistrez-le sur Pinterest !

Pourquoi et comment faire le tri peut nous libérer ?

Partager sur
Post précédent Post suivant

Psst, ces articles devraient te plaire !

12 petits mots

  • Reply Ophélie

    Hey ! Le tri ça aide énormément dans la vie et ça fait tellement du bien ! Par contre, actuellement, je ne parviens pas à faire le tri de mes vêtements car mon armoire est beaucoup de trop petite. J’ai hâte de pouvoir partir de chez ma mère pour pouvoir mieux m’organiser <3 En tout cas, j'adore tes articles, ils sont vraiment superbes et raffinés je trouve.

    26 janvier 2018 at 21:36
    • Reply marine

      Merci Ophélie pour ton petit mot, ça me touche !

      26 janvier 2018 at 23:13
  • Reply Pauline Gauthier

    Merci ton article m’a bien aidé. Plu cas mettre en oeuvre tout ça 😉

    27 janvier 2018 at 10:51
  • Reply Alice

    Super article Marine ! 🙂

    27 janvier 2018 at 13:17
    • Reply marine

      Merci Alice ! 😘😘

      27 janvier 2018 at 22:27
  • Reply Laurine

    J’aimerais avoir autant de détermination ! Mais je déteste ranger et j’adore accumulé 🙄 Mais un jour, quand je déménagerai de ma petite chambre d’ado, d’ici une petite poignet d’année, avoir lu ton article me sera super utile 😇 Merci a toi !

    28 janvier 2018 at 17:39
    • Reply marine

      Avec plaisir ! J’espère que tu auras vite l’occasion de mettre tout ça en application 😉

      29 janvier 2018 at 23:55
  • Reply Golden Cheer Grahams

    J’avoue que je me limite au grand nettoyage de printemps dans mon dressing… Mais je devrais prendre le temps d’en faire un sérieusement (parce que au final le carton est toujours a côté de mon dressing et n’a pas bougé).
    Quant au tri digital, j’avoue que je ne m’y étais jamais attardée, mais je devrais clairement le faire !!!
    Merci pour tout tes conseils, j’ai pin ta photo pour garder ton article sous le coude !

    29 janvier 2018 at 23:30
  • Reply marine

    Oui le nettoyage de printemps est celui qui est devenu un réflexe pour beaucoup d’entre nous mais on ne devrait pas se limiter qu’à celui-là !

    29 janvier 2018 at 23:56
  • Reply ashley beauty

    Super article très complet merci pour tes conseils qui vont bien m’aider 😍😘

    13 février 2018 at 07:27
  • Reply Beautedz

    Ah qu’est ce que je suis d’accord avec toi. Il faut trier. Personnellement j’aime voir mon chez moi épuré et surtout organisé. J’aime aussi pouvoir acheter que le nécessaire…😏 Bonne continiation

    13 février 2018 at 10:34
    • Reply marine

      Si l’on achète que le nécessaire, on a moins besoin de faire le tri : à nous le temps gagné ! 😀

      13 février 2018 at 10:37

    Laisser un petit mot

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.