Lifestyle, Zéro déchet

Faire la vaisselle… en mode zéro déchet !

vaisselle zéro déchet et minimaliste

Et si je vous disais qu’on pouvait améliorer la corvée vaisselle ? Oui oui, c’est possible ! Cela fait plusieurs fois que je mentionne le fait que j’ai commencé à réduire mes déchets dans la cuisine et la salle de bain, alors aujourd’hui je vous parle de ma vaisselle zéro déchet !

POURQUOI FAIRE SA VAISSELLE EN MODE ZÉRO DÉCHET ?

Tout d’abord, j’ouvre une petite parenthèse sur le thème « zéro déchet ». Si l’idée derrière ce terme est la réduction au maximum de nos déchets, je trouve qu’il est impossible de parler de zéro déchet à proprement parler. À partir du moment où nous sommes des êtres humains, nous polluons forcément et ne pouvons être totalement zéro déchet. Néanmoins, il est possible de les réduire fortement dans de nombreux univers quotidiens.

Ceci dit étant dit, je peux à présent vous parler de ma vaisselle qui utilise principalement des objets recyclés et/ou recyclables, bien moins nocifs pour la planète que mon ancienne méthode. C’est en effet l’une des « tâches » à laquelle je me suis rapidement penchée en arrivant dans notre nouvelle maison et pour cause : il n’y a pas de lave-vaisselle ! J’ai donc voulu trouver une alternative afin de laver 3 fois par jour notre vaisselle d’une meilleure façon. Il y a quelques mois de cela, j’utilisais tout simplement sans trop y penser l’éponge classique que tout le monde connaît ainsi que du produit vaisselle vendu en grande distribution, sans prêter attention à l’étiquette et aux composants.

Guide de la vaisselle zéro déchet. 🍃🍴🔪🥛🌏 Cliquez pour tweeter

Il faut savoir que l’éponge synthétique classique est très polluante en 2 sens : sa fabrication (énergie fossile et forestière) et sur sa « biodégradabilité », vu qu’elle ne l’ai pas. Elle est en mousse de résine (dérivée du pétrole), la plupart du temps jaune et souvent traitée avec des produits chimiques qui lui donnent sa couleur et son côté résistant. Qui plus est, si elle est dotée d’une face abrasive, elle contient une colle capable de résister à l’eau qui aggrave son impact écologique. Sans parler de leur emballage plastique et du fait qu’à chaque vaisselle, des petits bouts de cette éponge nocive partent dans les canalisations et se retrouvent dans les océans.

LES AVANTAGES D’UNE VAISSELLE CLEAN

Grâce à ma nouvelle méthode qui en plus de ne plus produire aucun déchet, d’être plus économique et de respecter notre environnement, elle est aussi meilleure pour notre santé. Comme souvent d’ailleurs lorsque que l’on commence à s’intéresser de plus près à nos produits et leurs impacts, une fois que l’on change nos habitudes, le trio magique économie-écologie-santé revient systématiquement.

L’effet immédiat que j’ai pu constater avec cette nouvelle approche a été l’amélioration des mains de mon homme. Ça été flagrant ! Lui qui les a toujours très abîmées, alors qu’il ne fait ni un métier manuel ni travaille dehors, a retrouvé des mains toutes douces. Que nous habitions en France, en Irlande, en Asie, peu importe la saison, ses mains étaient en permanence desséchées et il devait sans cesse les hydrater. Depuis que nous n’utilisons plus de produits chimiques pour faire la vaisselle, ses mains sont redevenues aussi douces que celles d’un bébé… pour mon plus grand bonheur. 🙂

GUIDE DE LA VAISSELLE ÉCOLO

Voici ci-dessous tous les éléments que j’utilise actuellement pour faire ma vaisselle efficacement :

vaisselle zéro déchet

1 – Brosse à vaisselle hêtre et fibre d’agave

2 – Savon de marseille (sur son porte savon en luffa*)

3 – Éponge tawashi faite maison

4 – Marc de café

5 – Grattoir à récurer en cuivre

6 – Paire de luffa

7 – Goupillon soie avec pinceau

COMMENT FAIRE SA VAISSELLE ZÉRO DÉCHET ?

Bizarrement depuis que nous avons changé notre façon de faire, je rechigne moins à faire la vaisselle, est-ce simplement lié à notre changement de vie ou parce que je trouve ça plus ludique ? Comme quoi, il ne faut pas grand chose pour la paix des ménages. ^^

J’utilise principalement la brosse que je mouille avant d’y frotter un peu de savon de Marseille et de marc de café. Je récupère quotidiennement ce dernier, j’en parlais déjà pour son usage multiple dans mon article DIY gommage corps à base de café. Avec ces 3 éléments, on a déjà une très bonne base efficace pour la plupart de la vaisselle.

Il y a également l’éponge Tawashi, une éponge écologique venue du Japon, que vous pouvez acheter ou fabriquer vous-même. Je vous posterai prochainement le DIY de celle que j’ai réalisé à l’aide de tissus recyclés. Grâce à elle, on peut enfin dire adieu à la traditionnelle éponge jaune et verte car sa durée d’utilisation est au moins six fois supérieure à une éponge classique.

Je me sers du grattoir pour les tâches plus tenaces au niveau des poêles ou casseroles notamment.

En ce qui concerne, la luffa*, elle est très utile partout dans la maison, pas seulement pour la vaisselle mais aussi pour nettoyer les sols et même pour les soins corporels et gommages de la peau. C’est un produit naturel végétal non blanchi, biodégradable, que l’on peut passer en machine à 60°C.

Enfin, le goupillon en soie sert pour nettoyer tout ce qui est carafe, bouteille, biberon etc.

J’ai passé ma commande sur Greenweez afin d’acheter tout ce qu’il me manquait.

Bon et ça va sans dire, visuellement, le rendu est bien plus joli que la vieille éponge verte et bouteille en plastique sur le rebord de l’évier, n’est-ce pas ?

vaisselle zéro déchet minimaliste

vaisselle zéro déchet minimaliste

EN RÉSUMÉ, LA VAISSELLE ZÉRO DÉCHET C’EST…

  • Pas de plastique
  • Moins de déchets
  • Moins d’impact sur l’environnement
  • Économique
  • Meilleure pour notre santé
  • Esthétique

Conclusion : ce n’est pas parce que je souhaite avoir moins d’impact sur l’environnement que je tolèrerai d’avoir de la vaisselle un peu moins propre. Je tiens à vous rassurer, je trouve cette méthode tout aussi efficace que l’ancienne. La prochaine étape est de me lancer dans la réalisation d’un produit vaisselle liquide, pour me faciliter encore plus la vie.

Je vous laisse, j’ai de la vaisselle à faire !

 

Que pensez-vous de cette méthode ? Seriez-vous prêt(e)s à lâcher votre éponge verte ? 

vaisselle zéro déchet

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le / Enregistrez-le sur Pinterest !

faire la vaisselle en mode zéro déchet

Partager sur
Post précédent Post suivant

Psst, ces articles devraient te plaire !

12 petits mots

  • Reply THABET

    Merciiiiiii tu m’as presque réconcilié avec la vaisselle!! Non vraiment très utile pour moi qui tente tous les jours de trouver des solutions pour dépolluer mon intérieur. Et le plus du plus dans tout ça c’est la douceur des mains! J’attends le DIY avec impatience
    Olfa.

    26 juin 2018 at 21:34
    • Reply marine

      Super tant mieux !! Oui le DIY suivra le mois prochain 😉

      26 juin 2018 at 21:41
  • Reply Feminarrer

    Merci pour ce super article qui apporte des solutions simples et redonne presque envie de faire la vaisselle ! Je compte passer progressivement à cette méthode ! Mention spéciale pour les très beaux visuels !!
    Je note l’astuce pour utiliser le savon de Marseille car nous avions essayé pur et sur le long terme ce n’est pas viable du tout comme je l’évoquais sur le blog il y a quelques temps !
    Belle journée

    27 juin 2018 at 14:25
    • Reply marine

      Merciiii ! 🙂

      Oui le savon de Marseille pour dégraisser avec le marc pour l’effet « décapant » suffisent. Tu peux également utiliser de la poudre de coquille d’oeuf si tu n’as pas de marc de café.

      À bientôt !

      28 juin 2018 at 08:35
  • Reply Lili LaRochelle à Bordeaux

    Hello ! Il faut vraiment que je m’y mette, la vaisselle est tellement un corvée il faudrait au moins que je rende cette opération plus clean…
    A bientôt,
    Lili

    27 juin 2018 at 19:12
    • Reply marine

      Oui, ces petites astuces rendent la tâche plus « ludique » je trouve alors ça ne coûte rien d’essayer !

      28 juin 2018 at 08:34
  • Reply Camille

    Chouette article !!!
    Merci beaucoup !

    27 juin 2018 at 21:26
    • Reply marine

      Avec grand plaisir !

      28 juin 2018 at 08:33
  • Reply Claire

    Hello Marine,
    Malgré mes nombreux changements afin daller vers le zéro déchet, j’admets que j’utilises toujours des éponges classiques. J’ai bien dans la tête de réaliser un tawashi, mais j’ai toujours une excuse pour ne pas le faire (je vois bien un truc qui tomberait en lambeau haha). Cependant j’ai trouvé un « solid vaisselle », vendu par une marque suisse. Il est très pratique, et il faut donc que je trouve des éponges écologiques à présent !
    Merci pour ton article qui va certainement me faire franchir le pas.
    Claire

    1 juillet 2018 at 08:09
    • Reply marine

      Merci Claire pour ton témoignage ! Oui ce n’est pas toujours évident de franchir le pas pour diverses raisons.. C’est top si t’y arrives grâce à mon article 😉

      1 juillet 2018 at 12:52
  • Reply Cécilia

    Je ne connaissais pas cette méthode et c’est une jolie découverte ! Petit à petit je commence à m’intéresser au zéro déchet, tellement de petites choses que nous pourrions changer parfois insignifiante pour nous mais qui pourrait tant faire pour notre belle planète. Merci pour cet article, des bisous

    10 juillet 2018 at 18:00
    • Reply marine

      Exactement, si tout le monde prenait la peine de faire de petits efforts et gestes différents au quotidien, notre planète nous en remercierait !

      A bientôt !

      10 juillet 2018 at 21:55

    Laisser un petit mot

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.