Bien-être

Epilation au laser, adieu les poils !

épilation au laser

Voici un article qui risque d’en intéresser plus d’une ! A moins que vous soyez née imberbe, ce qui s’appellerait une injustice, quelle fille ne rêve pas de se débarrasser une bonne fois pour toute de ses vilains poils ? D’autant que l’été approchant, la corvée du rasage, épilation ou toute autre méthode visant à exterminer votre pilosité, devient de plus en plus omniprésente.

Après avoir essayé différentes options pour tenter d’en venir à bout, j’ai décidé d’opter pour une solution radicale, à savoir : l’épilation au laser.

L’épilation définitive, comment ça marche ?

En étant à mi chemin avec ma 4ème séance au compteur, je vais donc vous expliquer comment cela fonctionne.

Il existe plusieurs type de machines mais le principe reste le même : le laser cible les zones productrices de poils, et les brûle. Après plusieurs séances, les poils se transforment en un duvet invisible.

Vivant en Irlande, c’était le parfait moment pour sauter le pas car c’est un processus qui dure sur plus ou moins une année et doit se faire en dehors de toute exposition au soleil. Les meilleur(e)s candidat(e)s pour cette méthode sont les personnes à la peau claire avec des poils foncés et épais. Il est tout de même possible de passer par cette méthode si vous ne rentrez pas dans ces critères mais les résultats seront moins convaincants ou prendront plus de temps. Dans tous les cas, votre premier rendez-vous d’information, vous aidera à savoir si vous êtes « éligible » à ce procédé ou pas.

Mon premier conseil est de ne pas aller dans le premier institut que vous trouvez qui propose l’épilation au laser. Faites votre petite veille concurrentielle et choisissez avant tout la sécurité car ce procédé aussi efficace soit-il peut avoir des conséquences désastreuses s’il est réalisé par des personnes non qualifiées. Lisez des avis et assurez vous de l’hygiène des lieux avant de vous engager. Ce n’est pas un acte anodin tel que le serait une séance d’épilation à la cire classique. J’ai réalisé mes séances de patch test dans deux instituts différents et j’ai choisi celui qui m’a paru le plus sérieux à savoir Urbana pour celles et ceux vivant à Dublin.

Quelle est la marche à suivre ?

Premièrement une fois votre bronzage complètement évaporé, vous devez arrêter de vous épiler les 6 semaines précédents votre première séance. Ensuite, l’épilation est proscrite à jamais pour vous afin de pas interférer dans le processus. En revanche, vous pouvez vous raser autant que vous voulez et vous devez le faire la veille de chaque séance. Prenez rendez-vous dès que vous vous sentez prête pour connaître toutes les modalités.

 Le laser va t-il me coûter un bras ?

Le bonheur de la liberté à malheureusement un prix… Mais que fait la Sécu ? Rassurez-vous cet investissement sera vite rentabilisé dans les 2 à 3 années qui suivront la fin de votre dernière séance. Car oui, c’est vraiment définitif, néanmoins quelques séances d’appoints peuvent être nécessaires pour garder votre nouvelle peau de bébé, en cas de dérèglement hormonale, comme une grossesse par exemple. Vous vous débarrasserez seulement de vos poils, pas de vos hormones non plus, faut pas exagérer !

Je ne connais pas les tarifs moyens en France et cela variera en fonction du nombre de zones que vous décidez de traiter et le nombre de séance nécessaires. Il vous faudra au minimum 6 sessions et cela peut aller jusqu’à 10 en fonction de votre pilosité. Certains centres proposent de payer en avance les 6 séances ce qui peut revenir à une somme importante à sortir en une fois ou bien, de payer après chaque séance.

Dans mon cas, je règle 160 euros à chaque séance toutes les 6 semaines pour 3 zones : jambes entières, aisselles et maillot. Je trouve cela pas excessif mais je pense que les tarifs irlandais sont très compétitifs par rapport aux français.

Je précise aussi qu’il ne faut pas confondre l’épilation au laser avec l’épilation « flash » ou à lumière pulsée. Ce sont des procédés différents et dans les derniers cas, l’épilation n’est pas vraiment définitive, mais plutôt de longue durée.

épilation au laser

 Mes 10 conseils pour que tout se passe au mieux :

  • N’applique aucune crème ou huile le jour de ta séance ;
  • Si tu avais pour (mauvaise) habitude d’appliquer de l’auto-bronzant, arrête 10 jours avant ta séance (et ne recommence jamais ^^) ;
  • Interdiction de s’exposer au soleil ou de faire des UV, 10 semaines avant ton rendez-vous ;
  • Discute des traitements ou médicaments que tu prends avant de commencer le traitement car certains sont à proscrire ;
  • Le jour de ta séance, porte des vêtements amples. Privilégie le coton, évite le nylon et les leggings ultra moulants si tu fais les jambes ;
  • C’est normal d’être un peu nerveuse, essaie de discuter lors du traitement afin de penser à autre chose ;
  • Après chaque séance, évite de toucher les zones traitées, n’applique aucune crème, sauf l’Aloe Vera et ne t’exfolie pas ;
  • Evite de trop transpirer après tes rendez-vous et la piscine, sauna, hammam ou douches trop chaudes sont à oublier ;
  • Evite la caféine et idéalement planifie tes séances une semaine avant ou après tes règles ;
  • Enfin, détend toi car après tout c’est pour la bonne cause et puis, tu es habituée à entendre « il faut souffrir pour être belle », cela prend tout son sens ici 😉

Si vous pensez que cette méthode n’est pas pour vous, alors je vous parle d’une méthode à base d’oeufs de fourmis.

 

Rendez-vous fin août à la fin de mes séances pour le verdict final ! Qui a déjà testé l’épilation au laser ?

xoxo

 

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le / Enregistrez-le sur Pinterest !

épilation au laser, adieu les poils

Partager sur
Post précédent Post suivant

Psst, ces articles devraient te plaire !

Pas de petit mot

Laisser un petit mot

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.