Voyage

Comment être un voyageur responsable ?

Comment être un voyageur responsable

Si vous me suivez depuis le début, vous connaissez sans doute ma passion pour les voyages. Je voulais désormais aborder avec vous les bonnes pratiques pour devenir un voyageur responsable et explorer notre belle planète sans lui nuire ! Lorsque l’on se déplace d’un pays à l’autre, nous sommes tour à tour voyageur, touriste, découvreur. Nous n’en restons pas moins toujours un invité. Les pays que nous visitons avec tant de plaisir sont nos hôtes. Tout le bonheur d’un voyage peut reposer sur cette relation parfois si délicate.

Article sponsorisé. Tous les propos ont été rédigés par mes soins, ils sont honnêtes et sincères.
Malheureusement, il peut arriver que lorsqu’on voyage et que l’on est loin de chez soi, certaines bonnes habitudes restent à la maison. Les conseils que je vais lister ci-dessous sont bien sûr valables pour toutes les destinations, tout en gardant en tête qu’une attention particulière est demandée pour les pays avec lesquels nous avons une grande différence culturelle.
Comment être un voyageur responsable

QU’EST-CE QUE LE TOURISME DURABLE ?

Revenons tout d’abord sur la définition du tourisme durable. Celui-ci est avant tout basé sur la notion d’échange et de respect : respect de vos hôtes, respect de leur culture, et respect de la nature. Le voyageur soucieux de s’inscrire dans cette démarche doit donc respecter certaines règles de bonne conduite sur lesquels je vais revenir juste après.
En effet, par ignorance et donc sans le vouloir, les touristes peuvent être la cause d’un certain nombre d’impacts négatifs sur les populations d’accueil, alors qu’un voyageur bien informé est au contraire garant du respect d’un certain équilibre et d’un accueil favorable. De même, il existe aujourd’hui un tas d’astuces qui peuvent permettre de réduire son impact sur l’environnement sans rien entamer de son plaisir !
Comment être un voyageur responsable ?

L’île de Koh Samui, Thaïlande

LES 5 COMMANDEMENTS D’UN VOYAGE ETHIQUE

1 – PRÉPARER TON VOYAGE IL FAUDRA

Pour optimiser son voyage, il convient de faire quelques recherches et actions en amont du départ. Sans vouloir se spoiler totalement, se documenter dans les grandes lignes à l’avance sur la culture, l’histoire et les croyances de la région visitée sont de bonnes étapes préalables. Sur le site de voyageurs du monde notamment, vous trouverez de nombreuses ressources utiles en fonction de vos envies et/ou destinations.

Avant de partir, pensez à jeter un oeil sur les comportements à adopter ou à éviter afin de ne pas choquer les populations locales. Par exemple, nous avons appris lors de notre voyage à Bali, que toucher la tête d’un enfant peut s’avérer choquant pour la population locale car celle-ci est considérée comme la partie la plus pure du corps humain.

Comment être un voyageur responsable ?

Bali, un paradis sur Terre à préserver

2 – RESPECTER LA CULTURE & LA POPULATION LOCALE TU DEVRAS

Je pars du principe que lorsque je voyage, c’est à moi de m’adapter aux différentes cultures et traditions des peuples que je viens découvrir. L’idée première du voyage en mon sens, est de s’enrichir de cette différence.

Connaître quelques mots de la langue locale est aussi un bon moyen de se faire respecter tout en apprenant utile.

Il convient aussi de faire attention aux pourboires laissés qui doivent être en rapport avec le coût de la vie sur place afin de ne pas déstabiliser l’économie locale.

Qui n’a pas déjà marchandé ? Si cette pratique nous vient rarement à l’esprit chez nous, on aime en abuser à l’étranger. N’oubliez pas néanmoins de toujours marchander avec humour et patience, sans s’emporter. Un sourire vaut toujours mieux qu’un ton agressif.

Enfin, il est de rigueur bien sûr de respecter les lieux de culte, de ne pas y entrer si l’accès est interdit aux touristes et d’appliquer le code vestimentaire recommandé.

Comment être un voyageur responsable

Porter le sarong pour visiter les temples à Bali

3 – RESPECTER LA NATURE TU DOIS

Il m’arrive encore très souvent de croiser des touristes qui font n’importe quoi dès qu’ils se trouvent dans la nature ou en contact avec des animaux… La vie sauvage n’a rien à voir avec un zoo. Voici quelques règles élémentaires afin de respecter la faune et la flore :

  • Parler à voix basse, pour ne pas effrayer les animaux et pour ne pas déranger les autres visiteurs.
  • Ne pas introduire de plantes étrangères à l’écosystème de votre destination (certaines îles comme celle de la Réunion n’arrive plus à se défaire des espèces dites invasives).
  • Ne pas nourrir les animaux avec de la nourriture, cela modifie leur régime alimentaire et peut même leur être fatal.
  • Ne pas cueillir de plantes et fleurs sur son passage, certaines espèces sont en voie d’extinction.
  • La régénération du corail prend des décennies, il faut donc faire très attention à ne pas le toucher avec ses palmes ni marcher dessus.
  • L’eau est une ressource précieuse, parfois un luxe. Attention à ne pas la gaspiller et à ne pas la polluer (en utilisant des produits biodégradables).
  • Enfin, appliquer les mêmes règles pour la gestion des déchets que dans son pays d’origine (limiter au maximum les emballages jetables, la mer n’est pas une poubelle, prévoir un cendrier de poche pour les fumeurs…)

En bref, il faut savoir apprécier la nature sans la déranger. C’est un peu comme dans un musée : le plaisir des yeux, sans toucher !

Comment être un voyageur responsable ? Les 5 commandements d'un voyage éthique. 🌎👲🍃🌊 #Travel #Travelers Cliquez pour tweeter

4 – CHOISIR LE BON ÉQUIPEMENT TU POURRAS

Faire des achats responsables pour polluer le moins possible est valable au quotidien mais d’autant plus lors de séjours en pleine nature. Voici quelques exemples ci-dessous :

  • Investir dans des lampes et chargeurs solaires. Ils seront rapidement rentabilisés en économisant l’achat de piles et cela évitera d’avoir à jeter ces dernières. Je vous encourage également à utiliser des piles rechargeables.
  • A la plage, privilégier un lait solaire bio plutôt qu’une huile qui ne se dissoudra pas dans l’eau car cela ralentit la photosynthèse des végétaux sous-marins.
  • Préférer des produits d’entretien et corporels biodégradables.
  • Utiliser des équipements réutilisables plutôt que des jetables. Penser à emporter une gourde pour l’eau potable plutôt que d’acheter une nouvelle bouteille d’eau en plastique. Vous pouvez allez plus loin en découvrant toutes mes pratiques zéro déchet.
  • Cuisiner au gaz si possible, à défaut, utiliser du bois déjà mort (au sol). Mais attention aux incendies ! Toujours se référer à la réglementation en vigueur.
Comment être un voyageur responsable

Journée en tandem à Pulau Ubin, Singapour

5 – ADAPTER SON MODE DE TRANSPORT IL FAUDRA

C’est vrai, l’avion est plus rapide et plus pratique que les autres moyens de transports pour réaliser des distances importantes. Je l’utilise très souvent tout en sachant qu’il pollue davantage et ne permet pas d’apprécier le temps du voyage… Dans certains cas, il peut être préférable de bien découvrir un lieu plutôt que de vouloir tout voir et tout visiter en utilisant d’autres moyens de transport :

  • La marche à pied ou le vélo sont bien adaptés aux courts trajets. En plus de pratiquer une activité physique écolo, cela donne le temps d’apprécier les paysages. Je garde un excellent souvenir de notre journée en tandem sur l’île de Pulau Ubin à Singapour !
  • Les transports en commun comme le bus ou le train donnent de merveilleuses occasions pour entrer en contact avec la population.
  • Vous savez que je suis une adepte du co-voiturage, étant donné que j’ai rencontré mon mari de cette manière. 🙂 Pensez-y pour vos départs en France ou en Europe.
  • Enfin, limiter l’utilisation de la climatisation aux fortes chaleurs. Elle consomme beaucoup et participe au réchauffement climatique.

 

Retrouvez en détail la charte éthique du voyageur ici.

Tout cela vous a donné envie de voyager ? Ne vous arrêtez pas en si bon chemin👇

Quels sont vos conseils pour être un voyageur responsable ?

Comment organiser un EVJF au top ?

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le / Enregistrez-le sur Pinterest !

Comment être un voyageur responsable

Partager sur
Post précédent Post suivant

Psst, ces articles devraient te plaire !

2 petits mots

  • Reply Lolli

    Bonne année 2019 !! Un joli article qui donne de belles pistes pour mieux organiser ses voyages de manière responsable 🙂

    1 janvier 2019 at 10:07
    • Reply marine

      Bonne année 2019 toi aussi !

      1 janvier 2019 at 18:56

    Laisser un petit mot